Accueil

Bibliographie

Etapes du GR 10

Faune

Flore

Gtes & refuges

Lexique

Randonnes

Raquettes

Villages & villes

 

Bertrand de Lassus

(1868-1909)

 

Le baron de Lassus n'aime pas la montagne ; il aime les Pyrnes.

Il aurait pu paraphraser Hugo en disant : Je serais Russell ou rien ! Le baron de Lassus n'eut que 41 annes de vie pour donner forme son rve : ne vivre que pour et par les Pyrnes. Personnage multiple et complexe, ni simplement dandy ni dvot frileux, il trouva bizarrement la solitude au milieu des campements, l'ascse dans le faste.

Bertrand de Lassus est attir trs tt par les Pyrnes, o il est n et qu'il ne quittera gure de sa courte vie : il meurt 41 ans, en 1909, la mme anne que son ami, dont il rvait de suivre les traces, le comte Henry Russell.

Sa premire ascension rpertorie dans son livre de course sera le mont Sacon, le 1er aot 1883. Cette modeste colline broussailleuse verra les premiers mois montagnards du baron : assoiff, il enverra deux porteurs lui qurir de l'eau sur l'autre versant.

Par la suite, il va parcourir les Pyrnes en tous sens, souvent accompagn par Henri Passet dont il apprcie les qualits. Du reste, lass des courses rapides, il dcide en 1899 de procder autrement, en sjournant pour de longues priodes (huit quinze jours) dans ce qui prfigure le camp de base, logeant dans des tentes, et en rayonnant ainsi autour. Il faut pour cela une logistique et des moyens, mais le baron de Lassus n'en manque pas. Henri Passet est charg de cette organisation, qui lui permet de donner du travail nombre de ses concitoyens de Gavarnie, qu'ils soient guides, comme l'indispensable Franois Bernat-Salles, ou porteurs. Le baron de Lassus mne ainsi une vie d'aventure, ascensionnant, chassant, et retrouvant le soir ses tentes confortablement quipes.Une des personnalits les plus minentes du pyrnisme... le baron Bertrand de Lassus, a men pendant de longues annes au milieu des solitudes l'existence fastueuse d'un dlicat adonn aux jeux passionnants de la chasse ou de l'escalade, crit Henry Spont, autre grand pyrniste. Et Beraldi ajoute : Bertrand de Lassus, aprs un vigoureux pyrnisme de conscrit vivant au bivouac, et l'assaut donn cent trente-quatre pics et positions notables, s'est mis faire du pyrnisme de repos, de luxe, dans ses campements sybarites...

Bertrand de Lassus est un personnage minemment romantique : il adore tre photographi, dans des mises en scne labores, costum de toutes les faons possibles, en montagnard, en explorateur, en Espagnol, contrebandier, dans des poses martiales. Il se fait construire Montrjeau, partir de 1892, le chteau de Valmirande, une extravagante et somptueuse construction no-renaissance, avec sa chapelle, de grands parterres, un parc d'une quarantaine d'hectares, amnag par les frres Blher (auteurs du Parc de la Tte d'Or Lyon et du parc Borly Marseille), avec un ruisseau enjamb par des ponts, un lac que domine une grotte belvdre... Palais quasi-royal, dit Russell. Le chteau a t dessin par l'architecte bordelais Louis Garros. Il est solennellement inaugur aprs le camp des Gentianes, et bni par l'archevque de Toulouse, le 3 novembre 1899. Il appartient toujours la famille de Lassus.

En 1935, la ville de Montrjeau lui lve une statue de bronze, uvre du sculpteur Montorgue : vtu du costume pyrnen, le pied pos sur le sommet d'un pic. Une foule immense assiste l'inauguration.

 

 

Prcdent