Accueil

Bibliographie

Etapes du GR 10

Faune

Flore

Gtes & refuges

Lexique

Randonnes

Raquettes

Villages & villes

 

 

Construite la fin du XVIIIe sur les ruines de l'ancien difice religieux ravag par les Miquelets, dcor en 1842 et 1890 par Henri et Jean-Henri Astre, illustre prdcesseurs du couple Lalanne, l'glise n'a au demeurant aucun intrt architectural relevant du monument historique. Ce qui explique aussi la libert que le cur ainsi que le maire de la commune, propritaire du lieu, peuvent laisser aux deux intervenants qui ne vont pas se contenter de rafrachir ou de restaurer les peintures dgrades mais d'enrichir la dcoration intrieur de l'glise par d'importantes crations. Ainsi, Agns Lalanne cre une mosaque l'ancienne au motif floral devant le matre-autel et un vitrail baroque trs lumineux reprsentant Sainte Germaine dans un jardin fleuri.
 

Quant Jean-Bernard Lalanne, il a donn libre cours son inspiration pour la dcoration de la nef, des trois chapelles et celle consacre au martyre de Saint Sbastien, entour d'anges et d'une nature exubrante dans un style qui rappelle Raphal. La composition est peinte " fresco" comme celle qui fait face reprsentant en trompe-l'il, un dcor de draperie dore ouvert par une fentre trois arcades sur le paysage d'une Jrusalem dlivre.

Le fond de mur de la tribune rserve aux hommes est sur trois panneaux tout entier consacr illustrer la lgende de Saint-Lizier : elle raconte, selon la version du peintre, que le prlat visitant le pays s'tait endormi au passage du col du Martrat laissant l'ours l'occasion son ne qui, ensanglant, agonise ses genoux. Saint-Lizier lance un malfice l'ours : il perdra sa libert et devra accomplir les travaux imposs par les "oussailhes" du Couserans pour gagner leur vie.. Ils sont reprsents dans le panneau de gauche tandis qu' droite, bergre filant et bergers gards par de paisibles brebis tarasconnaises voquent par contraste, la douceur pastorale du pays d'Ustou.
 

 

Prcdent